lundi 25 août 2008

La Classique Internationale de Canots de la Mauricie

Cette année, la Classique internationale de canots de la Mauricie en est à sa 75e édition.

Elle se déroule en trois étapes :

Samedi 30 août : Départ de la Tuque à 10h00 en direction de St-Roch-de-Mékinac. Entre les deux villes, il y a une multitude d'endroits pour s'arrêter admirer les canotiers, comme Rivière-aux-Rats, Grand-Anse ou Matawin. Cette étape se déroule sur une distance d'environ 95 kilomètres. Vous trouverez, j'en suis sûr, un endroit pour voir les canotiers et les rabaskas passer.

Dimanche 31 août : Le départ de St-Roch-de-Mékinac se fait à 11h00 pour cette deuxième journée dont le point d'arrivée est Shawinigan. Plusieurs portages font partie de cette deuxième étape, comme à St-Georges-de-Champlain et aux Rapides-des-Hêtres. Le dernier portage a lieu sur la promenade du St-Maurice à Shawinigan où plusieurs spectateurs seront au rendez-vous.
Distance totale de cette deuxième journée : 56 kilomètres.

Lundi 1er septembre : De Shawinigan à Trois-Rivières, les canotiers donneront leur maximum à partir de 12h00 pour la dernière étape de cette course. Voici de bons endroits pour assister à cette finale et encourager les compétiteurs : le secteur de la Baie-de-Shawinigan, le barrage de la Gabelle à Notre-Dame-du-Mont-Carmel ou bien l'Île St-Quentin où vous les verrez sur la ligne d'arrivée. Cette étape représente une distance de 42 kilomètres des plus captivants : ça vaut la peine de se déplacer.

Pour plus d'information : http://www.classiquedecanots.com/

Voici une carte du trajet de la classique de canots :


La classique de canots est toujours une belle occasion de faire la fête en famille et entre amis...

1 commentaire:

Diane a dit…

quelle chance d'avoir pu voir tous ces canotiers de ce lieu magnifique qu'est le secteur Beaurivage à Shawinigan secteur Grand-Mère. Le soleil était bienvenu pour toutes les personnes venues encourager les participants et participantes. Quant à eux qui se sont entraînés par un climat plutôt frais et pluvieux cet été, la chaleur de la fin de semaine était peut-être un peu incommodante. Tant pis, ce fut pour tout le monde un moment inoubliable.